Les piétons moins touchés par la pollution de l‘air

Selon une étude réalisée à Toulouse et à Londres en 2014 et 2016, les piétons seraient moins exposés à la pollution atmosphérique que les conducteurs automobiles, en particulier lorsque le véhicule est à l’arrêt. En effet, les personnes enfermées dans une voiture seraient directement exposées aux polluants émis par les véhicules qui l’entourent, les filtres n’étant pas capable de retenir toutes les particules fines. En revanche, les piétons, tout comme les cyclistes, peuvent se déplacer tout en évitant les bouchons et ainsi éviter d’être exposés à long terme à une très forte concentration de polluants.