La Martinique

Hier et aujourd’hui, l’indice de qualité de l’air indique une pollution élevée en Martinique. Le taux des particules fines était de 80 µg/m³ pendant trois heures ce lundi. De ce fait, la procédure d’alerte a été déclenchée. Mais cette concentration des particules fines ne vient pas de la circulation routière ni de l’action industrielle. Il est surprenant d’entendre que l’alerte a été déclenché par une brume de sable dense qui persiste au-dessus de l’île. L’alerte cible la population vulnérable de personnes qui souffrent des pathologies cardiovasculaires et respiratoires.