Arrêté sur les nouvelles mesures dans la ZPA Lilloise

Les nouvelles limites de la zone de circulation différenciée (ZPA) dans l’agglomération Lilloise ont été adopté le 5 juillet 2017 par les préfets des départements de la région Hauts-de-France. Elle est mise en place depuis le 18 juillet 2017 et comprends 12 communes : Lille, Lomme, Hellemmes, Séquedin, Lambersart, Saint-André-Lez-Lille, Marquette-Lez-Lille, Marcq-en-Barœul, La Madeleine, Mons-en-Barœul, Lézennes et Ronchin. De ce fait, la zone de circulation différenciée est agrandie. L’arrêté renforce également les mesures en cas d’épisodes de pollution de l’air.

« Le déclenchement des mesures d’urgence en cas de pollution aux particules fines PM10 est ainsi effectif dès lors qu’il est prévu que le premier seuil soit franchi pendant deux jours au lieu de quatre précédemment (50 μg/m³ pour les PM10). Ce même système de persistance du premier seuil est désormais également appliqué à l’ozone (180 μg/m³ pour l’O3). Ces mesures s’appliqueront sans discontinuer tant que les conditions météorologiques resteront propices à la poursuite de l’épisode de pollution. Par ailleurs, cet arrêté fixe une liste indicative de mesures d’urgence qui, en fonction de la durée, de l’intensité et de la nature de l'épisode de pollution, pourront être mises en œuvre par les préfets. Il s’agit de mesures dans le secteur agricole, dans le secteur industriel et dans le secteur tertiaire. La mise en place de la circulation différenciée sur l’agglomération lilloise lors du prochain épisode de pollution d’intensité importante figure parmi ces mesures d’urgence. » (Préfet de la région Hauts-de-France, 18.07.2017)

Les nouvelles limites de la ZPA Lille seront alors valable dès maintenant. Les nouvelles mesures concernent une grande partie de la métropole Lilloise et selon France bleu « 38 % des véhicules immatriculés dans le Nord » seront concernés en cas de restrictions de circulations.