Reproches de manipulation contre Daimler

Après Volkswagen, Daimler se voit confronté aux reproches de manipulation des gaz d’échappement. De ce fait, lindustrie automobile allemande se voit de nouveau au milieu de lactualité internationale. Daimler aurait manipulé 1 million dengins environ. La vérité surprenante que ces marques de voitures allemandes nauraient pas respectées les normes contre la pollution de lair, est dautant plus choquante, parce quelles étaient le synonyme de qualité et puissance jusqualors. Cependant, le journal Süddeutsche Zeitung titrait larticle concernant le sujet « chic et sale ? » ce qui semble parfaitement présenter le changement dans la perception des fabricants allemands.