Gérer les pics de pollution est indispensable mais n’apporte pas de solution durable.

Nicolas Hulot, le Ministre de l’environnement français, reconnait qu’en cas de pics de pollution, la gestion de crise est nécessaire mais ne représente pas une stratégie durable de lutte contre les causes de la pollution. Il s’engage à travailler de concert avec la Ministre de la santé pour développer et mettre en œuvre les solutions existantes (lutte contre les moteurs truqués, covoiturage, nouvelles technologies…).