La pollution atmosphérique ne diminue que partiellement à Paris

L’institut Airparif a publié récemment ces résultats pour l’année 2016. Malgré une forte baisse de la pollution en région Ile-de-France grâce à la rénovation du parc automobile et à l’introduction de la vignette Crit’Air, 1,7 millions de franciliens respirent encore quotidiennement un air très pollué. Les plus concernées sont les foyers vivant le long de grandes artères.