La pollution de l’air réduit considérablement la production d’énergie solaire

D’ici 2050, la production d’énergie solaire va probablement se développer plus rapidement que les autres moyens de production d’énergie à l’échelle mondiale. Certaines régions telles que la péninsule arabe, la Chine et l’Inde ont d’ores-et-déjà investi des sommes considérables dans des centrales solaires. Selon une étude américaine menée en collaboration étroite avec un institut indien, la pollution de l’air, entrainant le dépôt de poussières et de particules fines sur les panneaux solaires, serait responsable d’une diminution considérable de la production d’énergie solaire, pouvant la réduire de parfois 25%.