Large baisse de la demande en véhicules diesel neufs

En Grande-Bretagne, la demande en véhicules diesel neufs a reculé d’un cinquième au mois de mai, notamment en raison des craintes grandissantes de la population quant aux risques engendrés par la pollution atmosphérique. D’après la Society of Motor Manufacturers, environ 81 500 véhicules diesel ont été immatriculés au mois de mai en Grande-Bretagne, ce qui représente un recul de 20% par rapport au même mois l’année dernière. Ces résultats sont dus en partie à la mauvaise publicité faite au diesel ces derniers mois autour de ces conséquences sur l’environnement et la santé humaine. Cette tendance est notable dans toute l’Europe.