Les émissions des véhicules diesel ont causé plus de 100 000 morts en 2015

Une récente étude de l’organisation américaine Environmental Health Analytics publiée dans le magazine Nature fait état de 107 600 morts prématurées dans le monde en 2015 en raison des émissions de polluants par les véhicules diesel. Les experts ont également calculé que 38 000 personnes seraient décédées prématurément en raison du non-respect des limites d’émissions fixées par la loi. Tous les ans, les véhicules diesel rejettent 4,6 millions de tonnes d’oxydes d’azote de plus que ce qui est autorisé.