Greenpeace exige la mise en place de zone de protection de l'air devant les écoles

A Munich, des activistes de l’organisation Greenpeace ont mesuré durant deux semaines le taux de dioxydes d’azote contenu dans l’air devant 20 écoles primaires. Les résultats montrent que la limite de 40µg/m³ fixée par la loi n’est respectée que devant 4 écoles. En conséquence, Greenpeace demande la mise en place de zone de protection de l’air devant les écoles, par des interdictions de circulation.