Madrid et Barcelone exigent du Gouvernement la mise en place de mesures nationales contre la pollution de l’air

Les villes européennes manquent souvent de ressources dans leur combat contre la pollution de l’air. Ainsi, les villes de Madrid et Barcelone exigent du gouvernement espagnol la mise en place de réglementations efficaces pour les soutenir dans ce challenge. Dans son dernier rapport, la Commission européenne souligne que la qualité de l’air ne peut en effet qu’être améliorée à l’échelle nationale. Madrid et Barcelone proposent en ce sens que soit mise en place une augmentation des taxes sur les carburants fossiles et les immatriculations, le but étant in fine de de réduire le nombre de véhicules polluants.