La pollution de l’air contribue à la déforestation

L’augmentation des taux de dioxydes d’azote présents dans l’air, d’après une étude récente, dégrade le système respiratoire des sols et dégrade les écosystèmes. La présence de substances dangereuses peut favoriser la prolifération de « mauvaises herbes » invasives qui empêchent les plantes autochtones de pousser.