Un futur flou pour la pastille bleue allemande

La ministre de l’écologie allemande, Barbara Hendricks, a annoncé cette semaine sa position sur l’introduction de la pastille environnementale bleue en Allemagne qui selon elle serait inutile. Ce changement de position tient du fait que les véhicules diesel les plus récents, répondant à la norme d’émission Euro 6, produisent en réalité six fois plus de polluants que lors des tests réalisés en laboratoire. A ce titre, la ministre fédérale de l’environnement propose l’équipement de tous les véhicules diesel en filtres à particules aux frais des constructeurs automobiles.