Paris teste la colonne Morris anti-pollution

Les fameuse colonnes Morris parisiennes, utilisées jusqu’alors pour l’affichage publicitaire, vont être testée en tant que filtre à air : grâce à un système développé par la start-up française Fermentalg, le CO2, les dioxydes d’azote et les particules fines seront filtrés par des microalgues contenues dans la colonne par une réaction biochimique. Une première colonne sera installée sur la Place d’Alésia à Paris où circulent chaque jours plus de 72 000 véhicules.