Le Parlement européen renforce le contrôle des émissions des véhicules diesel

La 4 avril 2017, la Parlement européen a adopté deux propositions visant à améliorer le contrôle des émissions de polluants de véhicules diesel en Europe. D’après ces textes, les Etats membre de l’UE devront dans le futur contrôler au minimum 20% des véhicules produits l’année précédente. Cette obligation de contrôle vaudra pour les oxydes d’azote, les particules fines et les monoxydes de carbone. Les amendes prévues pour les constructeurs automobiles produisant des résultats falsifiés pourront atteindre 30 000 euros par véhicule. Cet argent pourra être réintroduit dans des projets visant l’amélioration de la qualité de l’air.