Actualités sur la vignette Crit'Air, les ZCR et la pollution atmosphérique

Le métro londonien envahi par la pollution

A Londres aussi, la qualité de l’air ne s’améliore pas. La limite maximum d’émission de dioxydes d’azote fixée par l’OMS a été dépassée plus de 17 heures durant, tous les jours de janvier, selon les stations de mesure du King’s College du Londres. Une étude de la University of Surrey, quant à elle, révèle que les usagers du métro londonien sont 8 fois plus touchés par les particules fines que les automobilistes venant de banlieue : l’air pollué s’amasse dans les couloirs de métro et s’additionne à l’air pollué respiré sur le chemin du travail.