Actualités sur la vignette Crit'Air, les ZCR et la pollution atmosphérique

Important épisode de pollution atmosphérique en Pologne

La Pologne connaît depuis la semaine dernière un pic de pollution sans précédent. Les basses températures et l’absence de vent ont contribué au développement d’un smog qui s’étend sur de nombreuses villes. La situation la plus dramatique touche le sud du pays, et notamment Cracovie. En Silésie, des écoles ont même été fermées. Jusque-là, la majorité de la population n’était pas encore au fait des répercussions sanitaires de la pollution de l’air, du fait de l’absence de compagnes d’informations de la part du gouvernement polonais. La première source de pollution atmosphérique en Pologne reste le chauffage individuel. L’industrie du charbon et le trafic routier en sont toutefois aussi largement responsable. D’après différentes ONG environnementales sur place, parmi lesquelles Greenpeace Polska, le chauffage individuel est un problème majeur, puisqu’il est principalement alimenté par la combustion de déchets de bois et de papiers et de boue de charbon, très nocive, dans des poêles à bois sans aucun filtre. C’est la première fois qu’un gouvernement s’implique en Pologne pour un thème lié à l’environnement : les poêles sans filtres seront interdits à partir de 2018. En parallèle, le gouvernement refuse toutefois toujours d’abaisser la limite de présence autorisée de particules fines dans l’air à 100 µg/m³.