Citoyens chercheurs pour la qualité de l’air

A Grenoble, 30 citoyens ont porté des capteurs de particules fines PM10 pendant plusieurs jours afin de connaitre le taux de pollution réel auquel la population s’expose au quotidien.