La Chine prévoit les pics de pollution en hiver

La Chine subit une pollution atmosphérique régulière et élevée, cependant, celle-ci devient d’autant plus grave en hiver. En décembre 2016, la pollution a mené à un brouillard épais qui arrêtait le trafic aérien pendant un dizaine de jours, faute de visibilité. Le gouvernement chinois veut prévenir ce genre d’événements maintenant.  Certains projets jugés particulièrement polluants pourront être suspendus pendant la saison de chauffage, ceci pour commencer, seulement en cas de pics de pollution mais avant qu’on arrive à une situation extrême telle qu’elle a été décrite avant.