En Belgique, la qualité de l’air serait très mauvaise

Greenpeace reproche un manque d’actions au ministère de l’environnement belge qui ne lutte pas assez contre la pollution. Parmi d’autres facteurs, le mauvais emplacement des stations de mesures est souligné. Si le gouvernement ne donne pas de réponse à la mise en demeure pendant le mois prochain, Greenpeace portera l’affaire au tribunal.